Comment bien choisir son masque FFP2 non jetable ?

Actuellement, les masques de protection sont devenus des produits largement consommés par tout le monde, particulièrement depuis la dernière pandémie du COVID. En effet, l’usage de masse des masques à utilisation unique a eu des répercussions dévastatrices sur l’environnement marin. Les masques à eux seuls représentaient plus de huit mille tonnes de déchets plastique rien qu’en 2020, en 2022, ce chiffre est largement dépassé ! La seule alternative trouvée jusqu’à présent pour réduire cet impact négatif est de se tourner vers des masques non jetables.

Quelle est la différence entre un masque FFP2 classique et un masque FFP2 non jetable ?

Les masques FFP2 sont des masques de protection du système respiratoire contre les agents infectieux présents dans l’air ambiant ou dans les aérosols. Ces équipements de protection sont régis par plusieurs normes qui garantissent leur qualité.

Les masques de types FFP apportent une protection importante, c’est pour cela que leur usage était destiné aux professionnels exposés aux risques infectieux comme le personnel médical ou les professionnels du bâtiment.

L’usage par le grand public, s’est démocratisé à la suite de la pandémie de la COVID, car ces masques procuraient une meilleure protection, en particulier pour les gens qui fréquentent les endroits à forte densité.

Les masques FFP2 sont à usage unique en ce qui concerne le personnel de la santé et la durée de vie d’un masque FFP2 est de huit heures, au-delà de cette durée, le masque doit être changé. Pour le grand public, cette contrainte de l’usage unique a pu être allégée. En effet, il existe actuellement des masques FFP2 réutilisables avec les mêmes normes et la même qualité qu’un masque FFP2 à usage unique. La différence réside donc dans l’indication du port de ces masques :

  • les masques FFP2 à usage unique sont destinés au personnel soignant ;
  • les masques FFP2 réutilisables (non jetables) sont destinés au grand public.

Il faut faire attention à la composition des masques FFP2

Lors de l’acquisition de votre masque FFP2, en particulier depuis les plateformes de commerce en ligne, prenez le temps de bien choisir la qualité de votre masque. En effet, être regardant sur la qualité des produits que l’on achète n’est plus une option, mais une nécessité pour le bien-être et pour la santé de chacun.

Les masques FFP2 comportent le risque de contenir du graphène, ce dernier est une nanoparticule utilisée comme biocide et dans certains pays, il est utilisé dans les masques FFP2. Cependant, en France, son utilisation est strictement interdite, et ce, quel qu’en soit l’emploi. L’inhalation ou le contact dermique avec le graphène n’est pas assez renseigné jusqu’à présent, malgré le fait qu’il soit suspecté d’être cancérigène pour les adultes comme pour les enfants.

Où acheter un masque FFP2 non jetable ?

Les masques FFP2 sont facilement trouvables. En effet, la disponibilité est de plus en plus assurée. On peut donc les trouver en pharmacie et sur les plateformes d’achat en ligne. Il est possible de trouver toute sorte d’articles, c’est pour cela qu’il serait extrêmement judicieux de faire attention aux normes, car c’est le signe de qualité du produit. Ensuite, soyez vigilant par rapport à la composition des masques en particulier avec ceux d’origine asiatique.

Pour vous assurer de la présence ou non de graphène, des sites web dédiés à la protection des consommateurs énumèrent les lots incriminés, en outre, il faut avoir à l’esprit que le graphène est présent dans les masques de couleur blanche, donc les masques noirs sont indemnes.

Les masques FFP2 normés peuvent également être réutilisables pour un usage grand public, cette information a été confirmée par l’UFC-Que choisir lors d’une étude comparative, les masques gardent donc leur pouvoir protecteur et filtrant, y compris après dix cycles de lavage et de séchage à 60° Celsius, température idéale pour éliminer les virus. Après ce nombre de lavages, les masques ne seront plus efficaces, d’ailleurs, des signes d’altération seront visibles comme la perte de l’élasticité des attaches ou même la rouille des barrettes nasales.

Il existe également dans le commerce, dans les officines ou sur les plateformes de commerce en ligne des modèles de masques FFP2 en tissu lavable, ces derniers sont aussi efficaces que les masques FFP2 usuels, cependant, ils doivent être certifiés FFP2-RD.

Comment utiliser son masque FFP2 de façon idéale ?

Pour que votre masque FFP2 soit efficace, il se doit d’être normé, cette règle ne doit en aucun cas être négligée, bien évidemment, il faut penser à acheter un masque qui convienne à votre taille pour une meilleure protection. Avant d’ouvrir l’emballage de votre masque, il est impératif de se laver les mains, le lavage des mains doit être un réflexe. En effet, c’est une des façons les plus efficaces de limiter la propagation de tout type d’infection. Le masque doit alors être collé au visage et les barrettes nasales doivent être en place pour éviter toute pénétration de gouttelette chargée d’agents infectieux.

Une fois le masque porté, ne touchez plus votre protection avec les mains. Il se pourrait que vous sentiez une légère gêne respiratoire lors du port de masque, c’est tout à fait normal, car habituellement, l’être humain respire librement et non pas derrière une protection en plastique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.